WE ARE THE ORCA

21 602 € sur un objectif de 20 000 €

1 484 personnes ont fait un don en 2 mois

#WEARETHEORCA
32939424_15368555670_r.jpeg
***Scroll dow for the English version***

VIDEO DE PRESENTATION DE LA MISSION :




OÙ SOMMES NOUS ?
Sur l'île de San Juan qui se situe entre la Colombie Britannique et l'état de Washington.

32939424_15368554290_r.jpeg
QUELLE EST LA SITUATION ?
Les orques ont été déclarées en "En voie d'extinction". Il n'en reste plus que 75. Cela fait 3 ans que les orques n'arrivent plus a se reproduire et que les femelles orques font des fausses couches.  Il y a tout juste quelques semaines une mère a mis bas un bébé qui n'as survécu que quelques minutes et l'a traîné mort à la surface pendant 17 jours.

32939424_15368554760_r.jpeg https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/animaux-marins/l-orque-a-arrete-de-transporter-le-cadavre-de-son-petit-17-jours-apres-sa-mort_126438 

La dernière orque née, Scarlett, 3 ans, est elle aussi entre la vie et la mort.

QUELLES SONT LES PROBLÉMATIQUES :

1 - LES BARRAGES 
Les orques "Résidentes du sud" ont la particularité de se nourrir principalement de saumons, SAUF QUE, 4 barrages empêchent ces poissons de remonter la rivière Snake et de venir s'y reproduire, ce qui empêche par conséquent les orques de se nourrir. Les résidentes du sud sont donc littéralement en train de mourir de faim.

32939424_15368558580_r.jpeg
32939424_15368555360_r.jpeg
Tous ces barrages sont inactifs et inutiles depuis 3 ans, ils ne servent plus, bloquant alors la remontée des saumons pour rien. Ceux-ci doivent être détruits.

https://oceana.org/blog/crisis-nears-orcas-and-salmon-activists-urge-removal-4-costly-dams

2 - LES FISHFARMS
Les fermes d'élevage de saumons menacent directement les populations de saumons sauvages, les orques résidentes du sud et tout l’écosystème de la région . En cause
, des maladies et des virus qui se développent dans ces élevages intensifs et qui contaminent les saumons sauvages dont les orques se nourrissent.

https://www.instagram.com/p/BkBI7zwByV9/?hl=en&taken-by=sea_legacy

32939424_15368561390_r.jpeg

3 - LA POLLUTION SONORE

Whale watching (bateaux pour touristes voulant observer les orques), bateaux de peche, plaisanciers... tous ces trafics font que cela dérange énormément les orques. Il faut prendre en compte que celles ci communiquent et chassent par écholocation et que le son se propage également plus vite dans l'eau.

Dans cette zone, il y a également énormément de trafic de cargos. Un projet d'agrandissement de la Trans Mountain, une pipeline qui engendrerait 7 fois plus de trafic dans l'eau. Ce serait une conséquence dramatique pour les orques qui ne pourraient plus chasser ni communiquer entre elles.

https://www.theglobeandmail.com/news/british-columbia/kinder-morgan-trans-mountain-pipeline-bc-coast/article35043172/

32939424_15368561980_r.jpeg
Si nous ne faisons rien, ces orques sont vouées à mourir.  Il est impensable d'imaginer que cette espèce disparaisse de cette région. Car lorsque l'on perd une espèce, on perd tout un écosystème.

QUI SOMMES NOUS ?

Morgane Trussardi est l'initiatrice de ce projet. Passionnée de nature et de grands espaces, ce projet est né d'une passion inconditionnelle pour les orques et de son envie de les protéger et de protéger leur habitat naturel. Elle fait plusieurs allers-retours à San Juan Island pour les observer et decide finalement de revenir en Septembre 2018 sur l'ile, avec son  projet en main. Enfant elle rêvait de voir les orques, aujourd'hui elle rêve de pouvoir les protéger.
www.littlegypsy.fr 

32939424_15368560360_r.jpeg
L'union faisant la force, elle a choisi de s'entourer de 5 créateurs vidéos / influenceurs pour sensibiliser la communauté de chacun à la préservation des orques, ainsi que de leur situation à San Juan et de sa region :

- Le Grand JD
- FabWildPix
- Marie Wild
- Bruno Maltor
- Léa Camilleri

32939424_15368574970_r.jpeg
Ils sont accompagnés de Clara Domas, vidéaste qui suit et documente l'ensemble du projet.


OÙ VA L'ARGENT : 

1 - ALEXANDRA MORTON
Alexandra Morton est une biologiste marine qui, depuis presque 40 ans, consacre sa vie à rétablir l’équilibre entre les populations (Hommes) et les saumons sauvages de Colombie-Britannique. Elle a assisté à l’apparition des fermes de saumons mais elle a aussi vu les populations de saumons sauvages s’effondrer à cause des maladies et des virus qui se développent dans ces élevages intensifs. Elle peut aujourd’hui affirmer avec certitude que ces fermes menacent directement les populations de saumons sauvages, les orques résidentes du sud et tout l’écosystème de la region. Aujourd'hui, les orques résidentes du sud sont en train de mourir de faim. Elles ne tiendront pas longtemps si nous n’agissons pas maintenant. Pour les sauver, il faut rétablir les populations de saumons sauvages, et pour cela, il faut éliminer toutes les menaces qui entrainent leur disparition et ces élevages destructeurs en font parti.
https://en.wikipedia.org/wiki/Alexandra_Morton

32939424_15368576500_r.jpeg

2 - THE WHALE MUSEUM
Le musée de la baleine est une organisation à but non lucratif qui a été fondé en 1976 dans le but d’étudier les orques résidentes du sud. Situé sur l’île de San Juan dans l’Etat de Washington, sa mission est de promouvoir la protection et la conservation des baleines et de l'écosystème de la mer à travers l'éducation et la recherche. L'un des efforts les plus importants du musée de la baleine a été d'obtenir plus de protection pour les orques résidentes du sud répertoriées comme une espèce en voie de disparition aux États-Unis et une espèce en péril au Canada. Les données collectées, compilées et archivées par The Whale Museum ont été utilisées dans plusieurs études gouvernementales pour déterminer si les orques résidentes devaient recevoir une protection fédérale. Le travail de ce musée est absolument incroyable et crucial. C’est bien plus qu’un musée et il est important de le soutenir pour lui permettre de continuer son travail de recherche, d’éducation et de protection des orques.
https://whalemuseum.org 

32939424_15368576970_r.jpeg


3 - CENTER FOR WHALE RESEARCH
Center for whale research est un organisme a but non lucratif dédié à l'étude et la conservation des orques résidentes du sud. Pendant plus de quatre décennies, le centre de recherche sur les baleines a mené des études annuelles d’identification photographique (Orca Survey) sur les orques résidentes du sud. Les recherches à long terme ont généré des informations de base sans précédent sur la dynamique des populations, la santé, la démographie, la structure sociale et les histoires de vie individuelles. Grâce aux recherches du centre, nous connaissons plus en détails les orques résidentes du Sud. En tant qu'organisation à but non lucratif, leur mission est de faciliter le rétablissement de cette population grâce à des études scientifiques non invasives, à la sensibilisation, à l'éducation du public et à des mesures de conservation depuis 43 ans. On compte parmi l'équipe Ken Balcomb, scientifique et fondateur du centre.
https://www.whaleresearch.com

32939424_15368577620_r.jpeg

Les orques ont besoin de nous. Il faut que l'on change les choses maintenant. Plus tard, ce sera trop tard.

Rejoignez le mouvement #WEARETHEORCA
Tout le monde peut participer et chaque euro compte.

Nous sommes dans l'urgence absolue. Tout le monde doit se sentir concerné. Ces fonds serviront immédiatement. Notre mouvement a débuté en 2018 mais il faut que les gens qui protègent les orques depuis des années puissent continuer à le faire jusqu'à ce qu'elles n'aient plus besoin de nous. 

Merci infiniment & WE ARE THE ORCA !


LIENS UTILES :

https://www.coextinctionfilm.com 

https://www.youtube.com/watch?v=PoXRYVKpeIM 

https://www.nytimes.com/2018/07/09/science/orcas-whales-endangered.html

http://uk.whales.org/blog/2015/05/southern-residents-and-snake-river 

https://www.seattletimes.com/seattle-news//southern-resident-killer-whales-lose-newborn-calf-and-another-youngster-is-ailing




#WEARETHEORCA
English version


WHERE ARE WE?
On the island of San Juan between British Columbia and Washington State.


WHAT IS THE SITUATION?

Orcas have been declared "endangered species". They are only 75 left. Since 3 years since killer, orcas have been unable to reproduce themselves and female orcas have miscarriages. Just a few weeks ago, a mother who gave birth to a baby who only survived for a few minutes dragged their dead body on the surface for 17 days.
https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/animaux-marins/l-orque-a-arrete-de-transporter-le-cadavre-de-son-petit-17-jours-apres-sa-mort_126438 

The last born orca, Scarlett, 3 years old, is also between life and death.


WHAT ARE THE PROBLEMS:
1 - THE DAMS

Orcas "Residents of the South" have the particularity of feeding themselves mainly with salmon. ALTHOUGH, 4 dams prevent these fishes to go up to the Snake River to reproduce themselves, which consequently prevents orcas to eat. Southern residents are literally starving to death.

All these dams have been inactive and useless for 3 years. They hence block salmon’s way, for nothing. They must be destroyed.  https://oceana.org/blog/crisis-nears-orcas-and-salmon-activists-urge-removal-4-costly-dams


2 - THE FISHFARMS
Salmon farms directly threaten wild salmon populations, southern resident orcas as well as the region’s whole ecosystem. At stake are diseases and viruses that grow in these farms and contaminate wild salmon from which orcas feed themselves.   https://www.instagram.com/p/BkBI7zwByV9/?hl=en&taken-by=sea_legacy 


3 - SOUND POLLUTION
Whale watching (boat for tourists who want to see the orcas), fishing boats, individuals ... All this traffic is extremely disturbing for orcas. It must be taken into account that orcas communicate and hunt by echolocation and that the sound spreads faster in the water.


In this area, there is also a lot of cargo traffic. A Trans Mountain expansion project (a pipeline that would result in 7 times more traffic in the water) would be a dramatic consequence for orcas which could no longer hunt or communicate with each other.  https://www.theglobeandmail.com/news/british-columbia/kinder-morgan-trans-mountain-pipeline-bc-coast/article35043172/ 


If we do nothing, these orcas are doomed to die. Literally. It is unthinkable to picture that this species disappearing. Because when we lose a species, we lose an entire ecosystem.


WHO ARE WE?
Morgane Trussardi, who is passionate about nature and large spaces, is at the origin of this project. This project is born from an unconditional passion for orcas and the desire to protect them as well as their natural environment. Morgane had taken several trips to San Juan Island to see orcas and finally decided to return to the island in September 2018with her project in hand. As a child she dreamt of seeing the orcas, today she dreams of protecting them.  www.littlegypsy.fr 

Because we are stronger together, Morgane chose to surround herself with 5 video creators to raise awareness about the orcas as well as the situation in San Juan and its region:

- Le Grand JD

- Fab Wild Pix

- Marie Wild

- Bruno Maltor

- Lea Camilleri

As well as Clara Domas, a videographer who documents the entire project.


WHERE DOES THE MONEY GO?

1 - ALEXANDRA MORTON
Alexandra Morton is a marine biologist who, for almost 40 years, has dedicated her life to restoring the balance between human and wild salmons) populations in British Columbia. She witnessed the emergence of salmon farms but also the death of wild salmon populations due to the diseases and viruses that thrive in these farms. She can also assert with certainty that these farms directly threaten wild salmon populations, southern resident orcas and the entire ecosystem of the region. Today, southern resident orcas are starving to death. They will die if we do not act now. To save them, we must save wild salmon populations. And to do so, we must eliminate all the threats that lead to their extinction and these destructive farms are part of them.
https://en.wikipedia.org/wiki/Alexandra_Morton 


2 - THE WHALE MUSEUM
The Whale Museum is a non-profit organization founded in 1976 to study southern resident orcas. Located on the island of San Juan in Washington state, its mission consists in the protection and conservation of whales as well as the Salish Sea ecosystem through education and research. One of the most important efforts of the museum has been to gain more protection for southern resident orcas listed as endangered species in the US and species at risk in Canada. Data collected, compiled and archived by The Whale Museum have been used in several government studies to determine whether or not resident orcas should receive federal protection. The work of this museum is absolutely incredible and of paramount importance. It is much more than a mere museum and to this extent it is critical to support it to let it continue its work of research, education and protection of orcas.
https://whalemuseum.org 


3 - CENTER FOR WHALE RESEARCH
Center for Whale Research is a non-profit organization dedicated to the study and conservation of southern resident orcas. For more than four decades, the Whale Research Center has conducted annual Orca Surveys on southern resident orcas. Our long-term research has generated unprecedented basic information on population dynamics, health, demography, social structure and individual life histories. Thanks to the Center’s research, we know better south resident. As a non-profit organization 501 (c) 3, their mission has been to facilitate the recovery of this population through non-invasive scientific studies, public education, awareness and conservation measures for 43 years. Among the team is the great Ken Balcomb, the founder.
https://www.whaleresearch.com 


Orcas need us. We need to change things now. Later is too late.

Join the #WEARETHEORCA movement

Everyone can participate and each euro counts.

We are in absolute urgency. Everyone must feel concerned. These funds will be used immediately. Our movement started in 2018, but people who have been protecting orcas for years must continue doing so until they no longer need us.

Thank you so much & WE ARE THE ORCA!

MORGANE & HER TEAM


USEFUL LINKS:

https://www.nytimes.com/2018/07/09/science/orcas-whales-endangered.html 
http://uk.whales.org/blog/2015/05/southern-residents-and-snake-river
https://www.seattletimes.com/seattle-news//southern-resident-killer-whales-lose-newborn-calf-and-another-youngster-is-ailing 
+ Lire la suite
Bonjour à tous,

Après cette semaine riche en émotion. C’est avec les larmes aux yeux, juste avant de reprendre mon avion, que je vous annonce que nous avons atteint la somme de 15 000 euros en même pas 3 jours ! Nous avons décidé d’augmenter la cagnotte à 20 000 pour que tout le monde puisse participer car nous avons reçu énormément de messages de soutien et de personnes qui cherchaient à participer.

Vous m’avez appris cette semaine que nous étions tous capable de s’unir pour de belles causes et de faire changer les choses tous ensemble. Je suis tellement reconnaissante de tout ce que vous avez fait et je suis tellement fière de vous.

Nous repartons, mais le combat est loin d’être finit, il ne fait que commencer. Et nous continuerons de vous donner les solutions pour sauver les orques résidentes du Sud ! Continuez de partager, de dessiner, de parler des pétitions autour de vous... Continuez à être qui vous m’avez montré que vous étiez tout le long de cette semaine. Je vous jure qu’on ne lâchera rien avec vous. Sur place ou à l’autre bout du monde.

Les orques ont besoin de nous, elles ont besoin de se faire entendre. Et je pense que les quelques sauts de leur part qu’il y a eu cette semaine vous étiez dédiés pour vous remercier.

Je suis responsable des fonds, jusqu'à ce que nous retournerons d’ici quelques semaines donner en main propre cet argent à Alexandra Morton, Whale Museum et Whale Research. Une manière aussi de leur donner du courage, notre soutien et de leur montrer que nous sommes tous avec eux.

Merci infiniment pour votre investissement et votre soutient. De la part de toute ma magnifique équipe à mes côté sans qui rien n’aurait jamais bougé : Léa Camilleri, Bruno Maltor, Marie Wild, FabWildPix, Le Grand JD, Clara Daumas et moi même.

Nous sommes les orques. Ne lâchez rien.
Morgane et la team WeAreTheOrca

#wearetheorca
+ Lire la suite

21 602 € sur un objectif de 20 000 €

1 484 personnes ont fait un don en 2 mois
Partagez votre campagne pour recevoir davantage de dons. Connectez-vous pour suivre l'impact de votre action.
   Connecter
Nous ne publierons jamais quoi que ce soit
sans votre accord.
Nous vous ferons savoir si les dons affluent lorsque vous partagez votre campagne.
Impossible de connecter votre compte Facebook. Veuillez réessayer ultérieurement.
EB
10 €
Emma BERNADOU
il y a 8 jours
MF
10 €
Michel fiorito
il y a 9 jours
KD
25 €
Karen Durif
il y a 9 jours
MM
5 €
Martha Monroe
il y a 11 jours
TF
10 €
Thibaut Fontaine
il y a 12 jours
5 €
Anonyme
il y a 14 jours
MD
20 €
Margaux Durand
il y a 26 jours
SP
10 €
Sarah PLISSON
il y a 1 mois
MB
20 €
Manon Beghain
il y a 1 mois
50 €
Anonyme
il y a 1 mois
ou
Utiliser mon adresse e-mail
En continuant, vous acceptez les
conditions d'utilisation et l'avis de confidentialité de GoFundMe
Recevez ponctuellement des communiqués marketing de la part de GoFundMe. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Le compte de l'organisateur de cette campagne rencontre un problème technique. Notre équipe a contacté l'organisateur et lui a proposé une solution. Demandez-lui de se connecter à GoFundMe pour vérifier son compte. Revenir à la campagne

Êtes-vous prêt(e) pour la prochaine étape ?
Même un don de 5 € peut faire la différence.
Faire un don Pas maintenant
Connectez-vous à Facebook pour découvrir le nombre de dons récoltés grâce à votre partage.
Nous ne publierons jamais quoi que ce soit sur Facebook sans votre accord.
Recevez ponctuellement des communiqués marketing de la part de GoFundMe. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.