Besoin d’une Aide D’urgence Pour Payer Votre Loyer? Voici Comment Demander de L’aide

une mère et son fils
| 10 min read Aide financière

Mandy et son compagnon venaient de trouver leurs marques après avoir déménagé à l’autre bout du pays. Puis une dépense inattendue est venue grever leur budget, les laissant sans ressources, tributaires d’une aide d’urgence pour payer leur loyer.

« Ma voiture n’a pas passé le contrôle technique, et j’en avais pour 1 000 dollars de réparations pour l’obtenir » se rappelle Mandy. « J’avais 10 jours pour faire faire les réparations et notre loyer à payer la semaine suivante ».

Mandy et son compagnon avaient déjà du mal à s’en sortir. Tous deux avaient des emplois mal rémunérés. Le salaire de Mandy dépendait du nombre d’heures de travail qu’elle pouvait effectuer à l’épicerie où elle travaillait. Elle devait choisir entre payer son loyer de 730 euros, ou faire réparer la voiture.

Mandy s’est tournée à contrecœur vers sa mère pour lui demander de l’aide.

« Nous ne savions pas quoi faire d’autre », dit Mandy. « Sans voiture, je ne pouvais pas aller travailler ».

Mandy n’est pas un cas isolé. Pour beaucoup de gens, il suffit d’une dépense urgente pour qu’ils ne puissent pas régler leurs dépenses de base. En fait, selon une étude récente menée par le United Way Alice Project, ce ne sont pas moins de 43 % des ménages américains qui n’arrivent pas à boucler leur budget mensuel (y compris le logement, la nourriture, les transports, les frais de garde des enfants, les soins de santé et leur facture mensuelle de smartphone). Le loyer est généralement la dépense la plus importante.

Pourquoi des gens ont-ils besoin d’aide pour payer leur loyer

Selon les directives fédérales sur le logement, toute famille dépensant plus de 30 % de ses revenus pour son loyer est en situation « difficile ». Cela signifie qu’ils n’ont pas forcément les moyens de se procurer d’autres produits de première nécessité.

« De nombreuses personnes ont du mal à accéder aux marchés locatifs », explique Laura Scherler, directrice principale de la mobilité économique et des solutions d’entreprise chez United Way. Elle a ajouté que pour certaines personnes, le loyer peut représenter plus de 40 ou 50 % de leurs revenus. « Une panne de voiture ou un enfant malade peut les rendre vulnérables. Tout imprévu peut les précariser. Il n’ont aucune marge de manœuvre pour gérer ces crises ».

C’est le cas de Mandy. Son compagnon et elle avaient déjà dépensé leurs économies dans leur déménagement quand ils ont dû faire réparer sa voiture. Mandy estime que leur loyer représentait près de 50 % de l’ensemble de leurs revenus.

« Nous n’avions pas d’argent de côté pour nous retourner », dit Mandy. Elle ajoute qu’à l’époque le couple avait même énormément de mal à épargner 20 euros sur leurs salaires respectifs (comme Scherler le recommande).

Beaucoup de personnes ont des difficultés financières

Seulement 39 % des Americans ont suffisamment d’économies pour faire face à une urgence financière de 1 000 dollars, selon une étude récente de Bankrate.

Cette même enquête de Bankrate indique que parmi ceux qui n’ont pas suffisamment d’économies pour faire face à une urgence financière de 850 euros :

  • 19 % utilisent une carte de crédit pour financer l’imprévu
  • 13 % réduisent leurs dépenses sur d’autres postes
  • 12 % empruntent de l’argent à leur famille ou à des amis
  • 5 % contractent un prêt personnel

Les gens peuvent avoir besoin d’aide à court terme afin de payer leur loyer pour bien des raisons et beaucoup aimeraient savoir comment se faire aider. Volunteers of America (VOA) est une association nationale à but non lucratif qui aide les gens à trouver des habitations à loyer modéré, surtout pour les vétérans de guerre, les personnes âgées, les familles et les personnes handicapées. Voici les raisons de cette augmentation des besoins mises en avant par VOA :

  • Augmentation des salaires pas proportionnelle à la hausse des valeurs des propriétés et manque de logements. La valeur des biens immobiliers et les loyers continuent de progresser à un taux trop élevé pour les locataires, si bien qu’ils ont du mal à payer leur loyer.
  • Allongement des listes d’attente pour les logements sociaux. Les listes d’attente de deux à trois ans pour les familles et les célibataires à faibles revenus font que ces personnes ont encore plus de mal à payer les loyers plus élevés des nouveaux logements.

Tandis que ce problème augmente, il y a des moyens de récolter de l’argent pour payer les loyers.

Comment se faire aider pour payer son loyer

Lisez votre contrat de location

Renseignez-vous sur vos droits en tant que locataire. Chercher ce qui se passerait en cas de retard de paiement ou d’absence de paiement pendant un mois et à partir de quand commencent les procédures d’expulsion.

Habituellement, il faut 90 jours avant que des procédures d’expulsion ne commencent, dit Scherler. Vous disposez donc d’un peu de temps pour vous retourner.

« Si vous avez un retard de paiement d’un mois, mais que vous réglez votre loyer le mois suivant, vous ne pouvez pas être expulsé(e) » dit Scherler.

Parlez à votre propriétaire

Si vous êtes un bon locataire et entretenez de bonnes relations avec votre propriétaire, il sera probablement d’accord pour essayer de trouver un arrangement mutuel. Demandez-lui s’il accepterait un retard de paiement ou si vous pouvez étaler votre loyer sur plusieurs versements.

Contactez des associations à but non lucratif

Les associations à but non lucratif prennent le relai lorsque le gouvernement ne peut pas vous aider.L’Armée du Salut peut peut-être débloquer des fonds d’urgences pour payer votre loyer et vos factures d’électricité, d’eau et de chauffage. Contactez votre antenne locale de l’Armée du Salut pour savoir si vous correspondez à leurs critères d’attribution d’aide financière. Avec l’Armée du Salut, les candidats rencontrent un travailleur social dans le cadre du processus.

Modest Needs est une autre association à but non lucratif qui apporte une aide au niveau national, en subventionnant des dépenses urgentes exceptionnelles.

Les gens doivent faire une demande de subvention par le biais de Modest Needs. Si la candidature est approuvée, l’association à but non lucratif publie la demande de subvention sur son site web et permet aux donateurs d’examiner et de soutenir les demandes de subventions les paraissant les plus importantes. Lorsque l’association finance une demande de subvention, elle verse la somme directement à la personne indiquée dans le dossier du candidat. La plupart des demandes sont réglées en l’espace de deux semaines, dit Taylor, et beaucoup de demandes de subventions servent à couvrir des dépenses courantes auxquelles les candidats ne peuvent pas faire face en raison d’une urgence financière à court terme.

Cherchez d’autres sources de revenus

Demandez à vos amis ou à des membres de votre famille de vous prêter de l’argent ou voyez avec votre employeur s’il peut vous faire une avance sur salaire. Certaines entreprises disposent parfois d’un fonds de secours pour leurs employés.

Pensez au financement participatif

Le financement participatif est une excellente solution. Un bon moyen d’alerter vos amis et votre famille sur votre situation est de lancer une collecte de fonds sur GoFundMe. GoFundMe propose une collecte de fonds avec exonération de frais qui vous permet de conserver la majeure partie de l’argent récolté.

Aide au logement pour les vétérans de guerre

Si vous êtes ancien soldat, le ministère des anciens combattants des États-Unis aide les vétérans sans-abri. Des associations à but non lucratif comme Veterans Inc. peuvent également venir en aide à ceux qui sont en difficulté avec son programme de logement. Si vous êtes handicapé, le gouvernement fédéral dispose d’un programme pour débloquer des fonds afin de construire et subventionner des logements locatifs à loyers modérés pour adultes handicapés à faibles revenus.

Aide gouvernementale

Malheureusement, le gouvernement fédéral n’accorde qu’une aide limitée pour le financement d’urgence des loyers. Le ministère fédéral du logement et du développement urbain fournit de l’aide à travers de son programme de bons de logements de choix, mais les listes d’attente sont souvent longues, dit Scherler.

Le gouvernement fournit un financement d’urgence. Il est généralement géré par des organismes d’État, mais à moins d’être menacé(e) d’expulsion, cette aide est difficile à obtenir.

« Il faut quasiment se trouver dans une situation critique pour obtenir de l’aide », affirme Scherler.

Un problème de loyer peut alerter sur une situation bien plus grave

C’est en examinant la situation dans son ensemble que les personnes confrontées à une dépense d’urgence exceptionnelle peuvent éviter des années de difficultés financières.

Pour Mandy, son problème de loyer était un signe que son compagnon et elle avaient bien plus besoin d’aide qu’ils ne voulaient l’admettre. Ils avaient envisagé de s’inscrire à un programme d’aide alimentaire (souvent appelé SNAP), mais leur situation financière les a amenés à rechercher une aide immédiate.

« Nous avions honte », dit Mandy. « Nous voulions tellement nous débrouiller par nous-même, mais c’était tout simplement impossible ».

Vous pouvez disposer d’un certain nombre de ressources gratuites si vous êtes dans une situation comme celle de Mandy et beaucoup peuvent être poursuivies une fois la crise passée.

Voici les conseils de Volunteers of America si vous avez besoin d’aide pour payer votre loyer :

  • Prenez-vous en main et élaborez un plan d’action pour remédier à vos problèmes financiers en cherchant des solutions à court et long terme.
  • Évitez d’attendre la dernière minute pour vous en occuper.
  • Ne paniquez pas et ne prenez pas de décisions hâtives car il existe des ressources et des soutiens dans votre communauté pour vous aider à faire face à cette situation.
  • Pensez à suivre des cours gratuits pour apprendre à tenir un budget et voir comment vous pouvez payer votre loyer, ou si vous devez trouver un logement moins cher.

« Si vous avez le sentiment que vous risquez d’avoir du mal à payer votre loyer le mois prochain, il faut vous y mettre dès maintenant », conseille Taylor. « Il est important d’être proactif et de vraiment prendre les devants ».

Il n’y pas de honte à demander de l’aide

Peu importe si vous demandez de l’aide à une association à but non lucratif, à des amis ou à votre famille, ou via le financement participatif, ne soyez pas gêné(e).

« Tout le monde peut traverser des moments difficiles », dit Mandy. « Cela arrive à bien plus de gens que vous ne pouvez l’imaginer ».

Alors si vous avez du mal à joindre les deux bouts et avez besoin de récolter de l’argent pour payer votre loyer, respirez un bon coup. Contactez votre propriétaire, une association à but non lucratif, vos amis et votre famille, ou lancez une campagne de financement participatif. Plus important encore, n’oubliez pas que vous n’êtes pas seul(e). Tout le monde peut avoir besoin d’aide à un moment donné.

Lancer une collecte de fonds