Collecte de fonds en ligne sans les réseaux sociaux : 42 façon de partager votre campagne hors ligne

| 11 min read Promotion de votre campagne

Il existe de nombreux moyens de collecter des fonds, mais ces dernières années, les médias sociaux sont devenus une méthode populaire et efficace pour partager des campagnes de levée de fonds auprès des proches, en particulier quand il s’agit d’une cause personnelle.

Même si vous utilisez les médias sociaux tous les jours, il est possible que vous hésitiez à partager une campagne de levée de fonds sur vos comptes personnels. Cela peut être dû à des questions de confidentialité ou à la nature de votre campagne.

À l’inverse, vous avez peut-être levé des fonds exclusivement sur les réseaux sociaux et vous voulez simplement découvrir de nouvelles méthodes. Lisez la suite pour connaître nos astuces sur les campagnes de collecte de fonds en ligne sans passer par les médias sociaux.

Lancer votre campagne de collecte de fonds

Il existe plusieurs manières de lever des fonds via les réseaux sociaux

Avant de vous présenter les différentes méthodes pour lever des fonds en dehors des réseaux sociaux, nous vous rappelons que vous avez des moyens de promouvoir votre campagne sur ces derniers sans vous impliquer personnellement. Pensez aux possibilités suivantes :

Configurer des profils de réseaux sociaux

Créez une Page Facebook ou un compte Twitter spécialement pour vos campagnes. Cela vous permet d’utiliser ces plateformes de manière anonyme. Sur Facebook, vous pouvez par exemple publier ou commenter en tant que page plutôt qu’avec votre profil personnel. Vous avez aussi la possibilité d’utiliser de la publicité rémunérée sur cette page ou ce compte pour votre campagne ou votre cause.

Utiliser les messages privés

Même si vous choisissez de ne pas partager votre campagne sur votre flux personnel, vous pouvez envoyer le lien à certains de vos amis ou membres de votre famille via un message privé Facebook ou en envoyant un tweet directement aux personnes concernées.

Préserver son anonymat

Si vous êtes le bénéficiaire de votre campagne et que vous souhaitez rester anonyme pour protéger votre vie privée, ne faites pas apparaître votre nom dans le titre de votre campagne, comme nous le conseillons habituellement. Choisissez un titre qui ne contient pas votre nom.

Partager une campagne sans utiliser les réseaux sociaux

En personne

  1. S’adresser directement aux gens est vraiment efficace. L’inconvénient, c’est que parler à une personne à la fois, c’est long. Gagnez du temps en rassemblant les gens, lors d’une soirée ou d’un événement par exemple. Vous pouvez aussi aller à leur rencontre. Choisissez plutôt des endroits fréquentés par des personnes sympathiques qui partagent vos valeurs.
  2. Si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait de demander des dons, jetez un œil à notre article Comment lancer un appel aux dons.
  3. Y a-t-il des fondations, des entreprises ou de riches individus qui ont déjà soutenu des causes similaires ? Essayez d’arranger une rencontre avec eux ou leurs représentants. Dans certaines fondations ou entreprises, une personne spécifique s’occupe de ce type de demande. Même si leur règlement leur interdisait de faire un don pour votre cause, vous pourriez leur demander de vous indiquer d’autres personnes ou organisations qui peuvent vous être utiles.
  4. Lorsque vous vous adressez à quelqu’un, expliquez-lui pourquoi la cause que vous soutenez est importante pour vous et pourquoi votre campagne fera la différence. Si ceci vous semble approprié, préparez des photos ou une présentation à montrer à votre audience.
  5. Entraînez-vous à vous présenter devant un ami ou membre de votre famille. Répétez jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise et parveniez à les convaincre que d’autres feront des dons.
  6. Nous connaissons tous les formes de campagnes de collecte de fonds qui ciblent les consommateurs. Il peut s’agir de se placer au coin d’une rue, de faire du porte-à-porte, d’aller dans les épiceries, de participer à des événements, etc. Si l’une de ces méthodes semble adaptée à votre cas, pensez à l’inclure dans votre stratégie. N’oubliez pas de respecter les lois locales qui peuvent restreindre ce type d’activités.

Par téléphone

Le téléphone peut vous permettre de couvrir une zone géographique beaucoup plus vaste. Tout d’abord, c’est un bon moyen de contacter vos amis ou membres de votre famille qui ne vivent pas au même endroit que vous.

  1. Un appel est moins personnel qu’une rencontre de visu, mais l’est plus qu’un e-mail.
  2. Passer un appel est également un bon moyen de reprendre contact après avoir envoyé un e-mail ou un message. Il peut s’agir d’une étape vers une rencontre en personne ou d’une manière de confirmer une promesse de don.
  3. Certaines organisations à but non lucratif dépendent en grande partie du télémarketing pour lever des fonds. Cette méthode se divise en une approche « push » qui consiste à appeler aléatoirement des inconnus et à recontacter d’anciens donateurs et en une approche « pull » qui permet d’inciter via d’autres moyens (comme la télé et les publicités radiodiffusées) les gens à appeler et faire un don.
  4. Suivez les conseils exposés au-dessus pour les rencontres en personne lors de vos appels téléphoniques et pour d’autres méthodes de proximité. Vous devez par exemple être capable d’expliquer succinctement pourquoi votre campagne fera la différence.

Par e-mail

  1. Un e-mail présente l’avantage d’être efficace et économique. L’inconvénient, c’est qu’il est souvent impersonnel et par conséquent facile à ignorer par ses destinataires.
  2. Quand ces derniers se rendent compte que vous n’avez pas réalisé beaucoup d’efforts pour envoyer un e-mail de masse qui est arrivé jusqu’à eux, ils ne s’investissent pas beaucoup pour répondre et faire un don.
  3. Personnalisez vos e-mails le plus possible. Utilisez un modèle d’e-mail de campagne mais adaptez-le de sorte que chaque personne comprenne que vous avez pris du temps supplémentaire pour s’adresser à elle personnellement.
  4. Contrairement à la collecte de fonds en personne et via téléphone, les campagnes par e-mail vous permettent de suivre très facilement vos avancements en conservant une liste de diffusion, en recensant les personnes qui ont donné et celles qui ne l’ont pas fait, celles qui ont ou n’ont pas reçu le message, etc. Si votre campagne revient tous les ans ou régulièrement, cela peut s’avérer utile et la rendre plus efficace au fil du temps.

Par message

  1. Bien que ce soit techniquement possible, évitez d’envoyer des messages de groupe. Cela débouche souvent sur un fil de réponse incontrôlable qui incite tout le monde à quitter la conversation.
  2. Envoyez chaque message à une seule personne à la fois.
  3. Comme pour les e-mails, servez-vous d’un modèle pour la partie essentielle de votre message mais adaptez-le à chaque individu. Les destinataires doivent clairement se rendre compte que vous vous adressez personnellement à eux.
  4. N’envoyez de messages que pendant les heures où vous pourriez passer un appel.
  5. Proposez aux gens différentes manières d’apporter leur soutien comme le partage de votre campagne sur les réseaux sociaux, un don ou les deux. Sur GoFundMe, un organisateur collecte environ 43 dollars à chaque partage de sa campagne.

Lors d’événements

  1. Il y a toutes sortes d’événements, des petits rassemblements locaux et des marchés de producteurs hebdomadaires aux événements annuels qui comptent des dizaines de milliers de participants. Dans quel type d’événements trouverez-vous les meilleures opportunités pour votre collecte de fonds ?
  2. Il est difficile de trouver plus efficace qu’une rencontre en personne et les événements sont une opportunité rêvée pour cela.
  3. Les événements présentent aussi le gros avantage d’accroître votre visibilité. Les médias seront probablement présents et peuvent vous permettre de faire gratuitement la publicité de votre marque. Êtes-vous prêt(e) à donner une interview présentant un intérêt médiatique et truffée de formules accrocheuses ? Entraînez-vous devant vos amis ou votre famille avant l’événement.
  4. Tous les membres de votre public sont susceptibles de prendre une photo de votre campagne ou de la partager si vous leur proposez quelque chose de drôle qu’ils peuvent diffuser. Cela peut être aussi simple qu’une activité amusante sur votre stand.
  5. Pour favoriser la diffusion de votre campagne, partagez son URL (votre Page Facebook, votre pseudo Twitter ou le hashtag spécifique à votre campagne, si vous utilisez les réseaux sociaux) sur vos supports.

Sur les panneaux d’affichage

  1. Les vieux panneaux d’affichage, que l’on trouve dans les cafés, les centres communautaires et autres établissements locaux, peuvent étonnamment s’avérer très efficaces, surtout si votre cause est locale.
  2. Créez une affiche contenant toutes les informations clés dont un potentiel donateur aurait besoin pour être touché, agir et faire un don.
  3. S’il y a une chose pour laquelle Internet est très utile, c’est pour rassembler les petites communautés qui disposent souvent de leur propre tableau d’affichage virtuel. Recherchez des groupes qui pourraient bien accueillir votre campagne. Publiez un lien vers la page de celle-ci sur le tableau ou dans un commentaire d’un fil de discussion. Il s’agit d’une tactique redoutable pour les campagnes en ligne qui ne passent pas par les réseaux sociaux.

Par courrier postal

  1. Le courrier est un moyen efficace d’atteindre d’anciens donateurs, notamment lors de campagnes annuelles qui ont lieu aux environs des vacances.
  2. Vous pouvez créer vous-mêmes une petite campagne de collecte de dons par courrier. Lisez les recommandations ci-dessus relatives aux e-mails et reprenez celles qui sont pertinentes pour votre campagne par courrier.
  3. Envoyez d’abord des courriers aux personnes les plus proches de vous et élargissez votre cercle à partir de là.
  4. Le courrier revient plus cher et est moins efficace que les e-mails, mais il donne souvent l’impression d’être plus personnel.
  5. Vous pouvez par exemple envoyer une carte postale personnalisée avec une photo qui représente votre campagne et sur laquelle vous pouvez figurer.
  6. Sur votre carte postale ou dans votre lettre, écrivez le lien de votre campagne GoFundMe ou votre adresse postale pour l’envoi de chèques.
  7. Lisez notre publication Comment rédiger une lettre pour une collecte de fonds afin d’obtenir des conseils détaillés.

À l’aide de publicités imprimées

  1. Votre quartier ou votre ville dispose d’un journal imprimé local et indépendant ? Appelez les éditeurs ou rencontrez-les. Exposez-leur votre cause et demandez s’ils peuvent vous octroyer gratuitement un espace publicitaire. Ils seront susceptibles d’accepter, en particulier si la cause que vous soutenez est utile à la communauté, s’il s’agit d’un projet de rétablissement après sinistre ou d’améliorations profitables à tous, par exemple.
  2. Autre possibilité : si votre cause présente un intérêt médiatique, vous pouvez obtenir qu’un article soit publié dans le journal à son sujet. Lisez nos conseils ci-dessous à propos des articles de journaux.

Dans un article de journal

  1. Les médias locaux adorent les histoires humaines. Racontez la vôtre à l’équipe d’un journal local : un article qui dirige les lecteurs vers la page de votre campagne y sera peut-être publié. Dressez une liste des journaux locaux, diffusés en ligne ou en version papier et commencez à contacter leurs éditeurs.
  2. Lisez notre publication Comment convaincre les médias locaux de couvrir votre collecte de fonds pour plus d’informations.

À l’aide de flyers

  1. Les flyers peuvent être accrochés à des panneaux d’affichage (voir les suggestions ci-dessus à ce sujet).
  2. Vous pouvez également partager un fichier PDF ou image de votre flyer par voie électronique, comme pièce jointe à vos e-mails ou messages par exemple. Assurez-vous que le design est autant adapté (lisible, entre autres) à un téléphone qu’à un format papier.
  3. Allez à la rencontre des entreprises locales pour leur demander si elles acceptent de laisser vos flyers sur leurs comptoirs ou d’en coller aux fenêtres. Les cafés ont souvent des espaces pour déposer des flyers à disposition des clients.

Vous voilà maintenant prêt(e) à lever des fonds de nombreuses manières différentes

Toutes ces méthodes et techniques peuvent être efficaces avec ou sans les réseaux sociaux. N’oubliez pas, ce n’est pas tout ou rien, vous pouvez tirer profit de la popularité de ces derniers sans partager votre campagne sur votre compte ou flux personnel. Si ce n’est pas déjà fait, lancez votre campagne gratuite de collecte de fonds. GoFundMe est une plateforme gratuite qui propose de nombreux conseils et ressources pour mener à bien une campagne de financement participatif. En savoir plus sur les dernières tendances des collectes de fonds en ligne en 2019.

Lancer une collecte de fonds gratuite