Comment payer vos frais médicaux si vous n’avez pas d’argent

female doctor speaking to family with small child
| 7 min read Aide financière

Lorsque vous ou l’un de vos proches êtes victime d’une maladie ou d’une blessure imprévues, les frais médicaux peuvent rapidement se multiplier. D’après la chaîne CNBC, plus de 66 % des faillites enregistrées aux États-Unis sont dues à des problèmes de santé. Comment vous concentrer sur votre guérison lorsque vous êtes obligé de gérer des sommes faramineuses pour vos soins ? Dans ce guide, vous découvrirez comment payer vos frais médicaux sans vous endetter.

Informations surprenantes sur les urgences aux États-Unis

Un simple passage aux urgences peut coûter des centaines, voire des milliers de dollars et entraîner une dette médicale. Face à la hausse constante des soins d’urgence à l’hôpital, nombreux sont ceux qui en sont venus à redouter ces consultations.

Les statistiques suivantes illustrent à quel point les soins de santé peuvent être coûteux aux États-Unis :

    • Entre 2009 et 2016, le coût moyen d’une consultation aux urgences a augmenté de 722 $, d’après le Health Care Cost Institute.
    • Selon le site économique The Balance, les consultations aux urgences peuvent coûter entre 50 et 3 000 $.
    • D’après les CDC (centres pour le contrôle et la prévention des maladies), un Américain sur quatre souffre de problèmes de santé chroniques nécessitant des soins continus (trouble cardiaque, cancer ou maladie respiratoire chronique, par exemple).

.
Selon un récent sondage,

  • sept patients sur dix déclarent avoir été surfacturés lorsqu’ils ont se sont rendus dans des services d’urgence ne prenant pas en charge leur assurance maladie (source : Kaiser Family Foundation).
  • Les urgences peuvent facturer une somme bien plus élevée que la normale pour les articles de pharmacie courants. Par exemple, un médicament comme le Neosporin peut coûter jusqu’à 800 $, d’après le réseau de télévision PBS.

Comprendre les options qui s’offrent à vous en matière de soins médicaux lorsque vous n’avez pas d’assurance

D’après une enquête menée par le Commonwealth Fund’s ACA Tracking Survey, plus de 12 % des travailleurs adultes aux États-Unis n’ont pas d’assurance maladie. Naturellement, le paiement de frais médicaux non pris en charge par votre assurance peut vous causer un énorme stress. Il est cependant essentiel que vous identifiiez toutes les options à votre disposition et que vous régliez vos factures médicales dès que possible.

Pour commencer, consultez le site Healthcare.gov afin de savoir si l’État où vous vivez dispose d’un programme Medicaid étendu. Si ce n’est pas le cas, appelez le bureau Medicaid de votre État pour découvrir si vous êtes éligible pour une couverture santé étatique. Vous pouvez aussi avoir recours à un service de défense des patients afin de comprendre comment payer vos frais médicaux sans assurance. Par ailleurs, les employés de ce service peuvent vous expliquer à quoi correspondent vos frais, négocier vos factures pour vous et vous aider à payer vos frais médicaux.

Six conseils pour réussir à payer vos frais médicaux

Même si le montant de vos factures médicales est élevé, vous pouvez vous faire aider et ainsi éviter de vous endetter. Les six options ci-dessous vous permettront d’éviter de vous endetter et de retrouver un confort financier.

1. Commencez par en parler à votre médecin.

Les médecins et leurs assistants connaissent bien les procédures administratives liées aux soins de santé. Ils pourront peut-être vous mettre en relation avec des ressources utiles, notamment des hôpitaux et des administrateurs de groupes de santé susceptibles de vous rediriger vers plusieurs types d’aides financières.

D’ailleurs, parler de vos problèmes financiers et de vos factures à votre médecin peut l’encourager à vous proposer des alternatives moins coûteuses adaptées à votre budget et à votre assurance maladie.

2. Vérifiez que vos factures ne contiennent pas de frais superflus que vous ne devriez pas payer

Les factures d’hôpitaux présentent parfois des erreurs, pensez donc à vérifier que vous ne payez pas des services dont vous n’avez pas bénéficié. Voici les erreurs communes à contrôler : facturation d’une journée complète alors que le patient est sorti de l’hôpital le matin, facturation de médicaments alors que le patient a fourni les siens, facturation d’articles tels que des blouses d’hôpital, des gants et des draps, alors que ceux-ci sont normalement inclus dans le prix de la chambre.

3. Négociez votre facture d’hôpital

Certains hôpitaux vous permettent de négocier vos factures. Ils peuvent aussi vous aider à mettre en place un échéancier de paiement : en réglant votre facture sur une base mensuelle, vous aurez moins de difficultés à la rembourser. Ne soyez pas timide. Faites preuve d’honnêteté avec les services de facturation de votre hôpital et indiquez-leur ce que vous pouvez et ne pouvez pas payer.

4. Trouvez des associations qui peuvent vous aider à régler vos frais médicaux

Si vous ne savez toujours pas comment recevoir de l’aide pour payer vos frais médicaux, n’hésitez pas à contacter des organisations à but non lucratif dédiées à l’aide aux personnes souffrant de troubles médicaux spécifiques. Consultez cette liste des associations et des organisations à but non lucratif pour la santé afin de découvrir si vous êtes éligible. Ces organisations peuvent vous être utiles, en particulier si vous souffrez d’une maladie chronique qui requiert une aide permanente.

5. Inscrivez-vous aux programmes d’aide du gouvernement

Les ressources gouvernementales peuvent vous aider si vous respectez les conditions d’éligibilité. Quelques conseils pour commencer :

  • Appelez le programme Medicare de votre État afin de savoir si vous pouvez bénéficier d’une aide étatique ou fédérale.
  • Le Children’s Health Insurance Program (CHIP) offre une aide financière aux enfants dont les parents ne bénéficient pas de Medicaid et n’ont pas les moyens de payer une assurance privée.
  • La Health Resources and Service Administration propose plusieurs programmes de soins économiques pour les personnes qui ont des difficultés à payer leurs frais médicaux.

6. Tirez parti du financement participatif pour payer vos frais médicaux

Le financement participatif est aujourd’hui communément utilisé par des milliers de personnes pour payer leurs traitements médicaux onéreux lorsqu’elles n’ont pas d’assurance maladie ou que celle-ci est insuffisante. Le financement participatif vous permet de bénéficier d’un soutien financier et émotionnel de la part de vos proches pendant une période difficile.

Veillez à utiliser une plate-forme de financement participatif offrant un service d’assistance 24h/27, 7j/7. Vous pourrez ainsi vous faire aider à tout moment lors de votre collecte de fonds. Préférez également les sites de financement participatif dotés d’un blog où sont proposés des conseils pour une cagnotte médicale ou un guide pour créer une cagnotte médicale. Vous pourrez ainsi exploiter tout le potentiel de votre collecte de fonds.

Surtout, choisissez une plate-forme de financement participatif vous permettant de créer une cagnotte en ligne gratuite. GoFundMe est une plate-forme sans frais : vous pouvez garder une plus grande partie des fonds collectés et ainsi atteindre vos objectifs de cagnotte plus rapidement.

Vous ne savez toujours pas comment payer vos frais médicaux ? Laissez-nous vous aider.

Des milliers de personnes se tournent chaque jour vers GoFundMe pour lever des fonds. Que vous souhaitiez recueillir de l’argent pour régler des factures médicales tout de suite ou en prévision de soins onéreux à venir, GoFundMe peut vous aider à alléger votre charge financière. Êtes-vous prêt à démarrer une collecte de fonds pour régler vos factures médicales ? Créez gratuitement une collecte de fonds dès aujourd’hui.

Démarrer une cagnotte médicale