No death penalty for juveniles

Objectif : 50 000 CHF

Campagne créée depuis 4 mois
NO DEATH PENALTY FOR JUVENILES      
                              

                                                            Version française ci-dessous

VIVERE, based in Switzerland, is a NGO which has no religious or political bias. Our mission is ‘to protect people whose lives are endangered by unacceptable discrimination’. In 2016, we launched a project demanding the abolition of the death penalty and life imprisonment for juveniles (at the time of their offence).
https://deathpenaltyinfo.org/execution-juveniles-us-and-other-countries

There are still 13 countries who condemn juveniles to the death penalty and 67 to life imprisonment.
(See https://www.crin.org/en/library/publications/death-penalty-submission-secretary-generals-report-death-penalty-2017)

Yet all these countries have ratified the Convention on the Rights of the Child (1989), in which Article 6 states the right to life and development and Article 37 forbids the use of the death penalty on juveniles.
( http://www.ohchr.org/EN/ProfessionalInterest/Pages/CRC.aspx  
In fact, one of these countries, as recently as 2018, executed three offenders, one of whom was female. All three who were executed committed their offense when they were under 18.
http://iran-hrm.com/index.php/2018/02/09/iran-bloody-start-2018-three-children-executions 

VIVERE works with defenders of human rights and contributes to the expenses of these cases: reasonable lawyer fees, court procedure costs (except bail), visiting inmates and their families, social inquests when necessary, etc...

VIVERE is a small NGO staffed only by volunteers who have professional experience working on the promotion of children’s rights. All funds raised go to support individual cases- none are diverted to administration costs.

VIVERE has published a comprehensive advocacy document available on: http://www.vivere.ch//1-fichiers/abolition/VIVERE-ADVOCACY-ENG-20.11.17.pdf

Mike Hoffman and Bernard Boëton initiated this project. They are based in Lausanne and both have worked as colleagues in Children’s Rights Campaigns and Program Management.

Find out more on our website: www.vivere.ch

Please spread the word!

-----------------------------------------------------------------------

ABOLIR LA PEINE DE MORT POUR LES MINEURS
(au moment des faits qui leur sont reprochés)

Fondée à Lausanne (Suisse) en 1999, la mission de notre association « VIVERE » consiste en la « sauvegarde de personnes risquant la mort par une discrimination inacceptable », sans considération politique ou religieuse. Consultez le site : www.vivere.ch           
Un des projets, initié en 2016, vise à l’abolition de la peine de mort et de la prison à vie pour les mineurs (moins de 18 ans au moment des faits qui leur sont reprochés), peines infligées en contradiction flagrante avec les normes internationales ratifiées par tous les pays concernés : la législation de 13 pays dispose encore de lois autorisant la peine de mort pour les mineurs, et 67 pays n’interdisent pas la prison à vie (toutes informations détaillées sur le site du CRIN : https://www.crin.org/fr/accueil/campagnes/sentences-inhumaines/actualites )
Ces pays violent les Article 6 et 37 de la Convention des droits de l’enfant (1989) qui exigent le respect du droit à la vie et qui interdit la peine de mort et la prison à vie.
( https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19983207/index.html
Un de ces pays a procédé depuis le 1 er janvier 2018 à l’exécution de trois jeunes pour crimes commis avant 18 ans, dont une femme.
https://www.lorientlejour.com/article/1098898/hrw-appelle-liran-a-cesser-les-executions-de-criminels-mineurs.html

Sur cette question VIVERE a rédigé un document complet d’analyse juridique et thématique, disponible sur le site : http://www.vivere.ch//1-fichiers/abolition/VIVERE-ADVOCACY-FR-20.11.17.pdf    
Parallèlement, VIVERE a initié, dans quelques pays concernés, des partenariats avec des ONG ou des militant-e-s assurant le suivi et la défense de cas individuels, parfois dans l’urgence d’une exécution possible. http://www.ohchr.org/EN/ProfessionalInterest/Pages/CRC.aspx 
     
VIVERE travaille exclusivement avec des volontaires expérimentés sur les questions de droits de l’enfant, et sans frais administratifs significatifs : c’est pourquoi nous lançons un appel urgent pour des dons strictement réservés aux frais de défense des détenus : frais d’avocats militants, frais de procédure (sauf pour cautions), frais de transport pour visites de prisonniers et de familles, etc).    
Les initiateurs de ce projet sont Mike Hoffman et Bernard Boëton, basés à Lausanne (Suisse) au bénéfice de nombreuses années d’expérience dans le domaine des droits de l’enfant et de la justice juvénile.

Pour tpus renseignements complémentaires écrire à contact@vivere.ch et bernard.boeton@vivere.ch
Merci de contribuer à la diffusion de cet appel.

 
+ Lire la suite
Soyez le premier ou la première à laisser un commentaire sur cette campagne.

Objectif : 50 000 CHF

Campagne créée depuis 4 mois
Date de création : 24 mars 2018
Partagez votre campagne pour recevoir davantage de dons. Connectez-vous pour suivre l'impact de votre action.
   Connecter
Nous ne publierons jamais quoi que ce soit
sans votre accord.
Nous vous ferons savoir si les dons affluent lorsque vous partagez votre campagne.
Impossible de connecter votre compte Facebook. Veuillez réessayer ultérieurement.
Aucun don pour l'instant. Participez au lancement de cette campagne et devenez le premier donateur.
Soyez le premier ou la première à laisser un commentaire sur cette campagne.
ou
Autrement, utilisez votre adresse e-mail...
Utiliser mon adresse e-mail
En continuant, vous acceptez les
conditions d'utilisation et l'avis de confidentialité de GoFundMe
Recevez ponctuellement des communiqués marketing de la part de GoFundMe. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Le compte de l'organisateur de cette campagne rencontre un problème technique. Notre équipe a contacté l'organisateur et lui a proposé une solution. Demandez-lui de se connecter à GoFundMe pour vérifier son compte. Revenir à la campagne

Êtes-vous prêt(e) pour la prochaine étape ?
Même un don de 5 CHF peut faire la différence.
Faire un don Pas maintenant
Connectez-vous à Facebook pour découvrir le nombre de dons récoltés grâce à votre partage.
Nous ne publierons jamais quoi que ce soit sur Facebook sans votre accord.
Recevez ponctuellement des communiqués marketing de la part de GoFundMe. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.